Article paru dans Ouest-France le 12 octobre 1998 :

Ouest-France le 12 octobre 1998