Article paru dans Ouest-France le 25 octobre 2001